Arsenal s’impose 1-2 lors du Match des étoiles

Arsenal a remporté le Match des étoiles AT&T de la MLS 2016 en s’imposant 1-2 contre les vedettes de la MLS à l’Avaya Stadium de San José.

Conformément à ses habitudes en Premier League, Arsenal a commencé le match en force. Theo Walcott, qui avait déjà créé le danger peu après le coup d’envoi, a obligé Andre Blake à effectuer un premier arrêt après cinq minutes à peine, en tentant sa chance directement d’une frappe croisée sur coup franc.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir un premier but. Après avoir reçu une longue passe, Joel Campbell, plus rapide que Blake et que Laurent Ciman, a fait passer le ballon au-dessus du gardien avant de chuter suite au retour du défenseur. M. Penso a désigné le point de penalty, Blake a choisi le bon côté, ce qui n’a pas empêché Campbell de placer le ballon dans le but (0-1, 11e minute).

Arsenal contrôlait les échanges, tout en variant son jeu. Ainsi, il s’est procuré une occasion sur un contre, lors duquel Walcott s’est engouffré dans l’espace avant de tirer trop mollement, et une autre après une construction patiente côté gauche à l’issue de laquelle Mohamed Elneny a envoyé une frappe puissante plein axe, déviée du bout des doigts par Blake.

Face à un adversaire qui prenait ce match avec le plus grand sérieux, l’équipe représentative de la MLS avait été menaçante une première fois peu avant l’ouverture du score quand un tir croisé de Giovani Dos Santos avait été repoussé par Petr Cech. Elle a eu davantage de réussite dans les arrêts de jeu de la première mi-temps lorsque Sacha Kljestan, oublié, a servi Didier Drogba en bonne position au cœur du rectangle : après avoir vu ses deux premières tentatives repoussées par Cech et Rob Holding, l’attaquant ivoirien de Montréal a fait trembler les filets (1‑1).

La plupart des vedettes de la MLS sur le terrain avant la pause sont restées au vestiaire au repos. Ces nombreux changements n’ont pas empêché l’équipe dirigée par Dominic Kinnear de poursuivre sur son élan dès la reprise. Cech a dû intervenir suite à un bon tir de Sebastian Giovinco qui, servi par une passe de 35 mètres de Kljestan, avait effectué un superbe contrôle et évité le retour des défenseurs pour s’ouvrir un angle de frappe.

Arsenal a ensuite pris l’ascendant petit à petit, peinant toutefois à tromper la vigilance de la défense adverse. Granit Xhaka a longtemps été le joueur le plus menaçant. Il a tout d’abord obligé David Bingham à effectuer son premier arrêt difficile de la soirée en décochant un tir à très longue distance après avoir reçu le ballon dans le rond central. Il a ensuite frappé un puissant coup franc vers le centre du but, sur lequel le gardien de San José a été solide, arrêtant le ballon sans le relâcher.

Les 18 000 spectateurs ont espéré un but de leur autre héros local, Chris Wondolowski, bien servi par Cyle Larin qui avait pris la défense de vitesse, mais l’international américain a tiré au-dessus.

La décision est tombée à la 87e minute. Après une séance de dribbles sur la gauche du rectangle, Chris Willock a cédé le ballon à Nacho Monreal, qui avait débordé à toute vitesse avant de centrer immédiatement en direction du petit rectangle et plus précisément de Chuba Akpon, seul, qui a facilement offert la victoire à Arsenal (1-2).

Pour la treizième fois de l’histoire de l’événement, vieux de 21 ans, un club étranger affrontait les meilleurs joueurs de MLS, qui comptent huit victoires, quatre défaites et un nul lors de ce rendez-vous estival annuel.

MLSsoccer.com News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close